Madeleines… de Proust

Marcel aura eu raison de moi!

Après de nombreuses looooongues pages du livre  » Du côté de chez Swann » j’ai succombé à l’appel de la madeleine…

Et petit instant littérature oblige, je vous remets le meilleur passage du livre:

« Elle envoya chercher un de ces gâteaux courts et dodus appelés Petites Madeleines qui semblent avoir été moulés dans la valve rainurée d’une coquille de Saint-Jacques. Et bientôt, […], je portai à mes lèvres une cuillerée du thé où j’avais laissé s’amollir un morceau de madeleine. Mais à l’instant même où la gorgée mêlée des miettes du gâteau toucha mon palais, je tressaillis, attentif à ce qui se passait d’extraordinaire en moi. Un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause. II m’avait aussitôt rendu les vicissitudes de la vie indifférentes, ses désastres inoffensifs, sa brièveté illusoire, de la même façon qu’opère l’amour, en me remplissant d’une essence précieuse : ou plutôt cette essence n’était pas en moi, elle était moi. J’avais cessé de me sentir médiocre, contingent, mortel. »

 

Ingrédients :

  • 125g de beurre
  • 150g de farine
  • 100g de sucre
  • 2 œufs
  • Fleur d’oranger
  • ½ sachet de levure chimique

 

Déroulement de la recette:

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le beurre au bain marie

Blanchissez les œufs avec le sucre, ajoutez la levure et la farine en pluie.

Incorporez le beurre, la fleur d’oranger, bien homogénéiser.

Remplissez les moules et enfournez pour 5 bonnes minutes !

 

Madeleines

5 vins pour les grandes occasions!

Pour ce mois de décembre, j’ai choisi de vous proposer une sélection de vins pour les grandes occasions, Noël par exemple !
Des vins que j’ai trouvé particulièrement bons et pour tous budget.

Commençons par mon coup de coeur de l’année, que j’attends de déguster de nouveau avec impatience. Le Château Beausite 2009 (qui fera très certainement le sujet d’un article dans les mois à venir). C’est un Saint Estèphe, Cru Bourgeois. Noté 89/100 au Wine Decider!

A associer avec du gibier, une dinde aux châtaignes, des viandes en sauce ou des fromages affinés.

Concernant le prix, si vous avez eu l’occasion de l’acheter à la foire aux vins (FAV) d’automne d’Intermarché, il était à 14,50 euros. Sinon vous le trouverez chez de bons cavistes entre 18,80 et 38,00 euros…

Mon chouchou, pour toute l’année, pour festoyer, pour le plaisir: Le Château Les Amoureuses 2012, un grenache IGP Coteaux de l’Ardèche. Il est frais, fruité, fin et long et se mariera parfaitement avec les plateaux de charcuteries, les petits farcis et les fromages à pâte dure! Comptez environ 7 euros par bouteille.

Et les vins blancs…

Commençons par un Grand Vin de Bourgogne: Le Domaine La Chêneraie, La Ronceraie, Montagny Premier Cru 2012.  C’est un vin blanc sec idéal avec des escargots au beurre d’ail, du foie gras & figues et même des fruits de mers! L’indispensable est au prix de 19,50 euros.

Pour les bouches sucrées: un Gewurztraminer à 5 – 7 euros, Domaine Wolff Dresch, AOC Alsace. Son moelleux ira naturellement avec une terrine de foie gras, des toasts briochés et un confit d’oignons.

Le Chardonnay de Bourgogne, Viré-Clessé Domaine Le Virolys 2015, s’uni à merveille avec les poissons, fruits de mers et sera très bien, également, avec des fromages à pâte fleurie. Vous le trouverez entre 7 et 8 euros !

Je vous laisse donc anticiper et apprécier vos futurs accords mets & vins de grandes occasions 🙂

 
vins-du-mois-de-decembre-2016-little-spoons

Cassolettes de Saint Jacques

Il n’est pas trop tôt pour commencer à songer au menu des fêtes de fin d’année 🙂

Je vous laisse donc saliver devant la recette de cette cassolette de Saint Jacques – à tomber – que j’ai fait à Noël l’année dernière…

Pour 4 personnes

Ingrédients :

Pour la garniture :

  • 200g de noix de Saint Jacques (avec le corail)
  • 200g de crevettes
  • 20 cl de crème épaisse légère
  • 2 gousses d’ail
  • Vin blanc (Entres deux mers)
  • 1 tomate
  • 1 oignon
  • Sel, poivre
  • Huile d’olive

Pour la chapelure :

  • 50 g de pain sec
  • 2 cuillères à soupe de levure de bière
  • Ail lyophilisé

Déroulement de la recette :

Préchauffer le four à 180°C.

Eplucher et émincer l’oignon. Oter le germe des gousses d’ail et les presser. Couper en dés la tomate. Faire cuire le tout dans de l’huile d’olive.

Une fois cuits, retirer du feu et faire sauter les noix de Saint Jacques et les crevettes coupées en morceaux. Ajouter l’oignon, l’ail et la tomate et ajouter un verre de vin blanc et la crème, réduire le feu. Rectifier l’assaisonnement.

Pendant ce temps, mixer le pain, la levure de bière et l’ail lyophilisé.

Dans des verrines ou coquilles Saint Jacques, disposer 4 cuillères à soupe du mélange et recouvrir avec la chapelure.

Faire dorer 10 minutes au four.

 

Servir avec un chardonnay frais (Embasties 2014, Chardonnay, Pays d’Oc IGP)

 

cassolettes saint jacques

Pulled Pork 1 – Plat -5

Après avoir goûté pour la première fois du pulled pork, il y a quelques semaines, j’ai décidé d’essayer d’en faire ! Le résultat est tout à fait correct, bien que différent de celui que j’ai pu manger.

Pulled Pork 1 contre mon plat -5 ! Pensez à mettre du papier de cuisson dans le fond si vous voulez éviter de le nettoyer 5 fois ou plus 😀

Voici ma recette quelques petits conseils…

Pour 2 burgers :

Ingrédients :

  • 2 pains à burger, buns ou même des pains pita (je pense que ce serait très bien aussi)
  • 400 g de filet mignon
  • 1 gros oignon jaune
  • 1 gros oignon rouge
  • 2 gousses d’ail
  • 4 tranches de cheddar (du vrai si possible)
  • ½ citron vert
  • Concombre
  • Champignons
  • Cornichons
  • Vinaigre de cidre
  • Huile d’olive
  • Sauces : barbecue, ketchup et moutarde
  • Piment
  • Harissa ou tabasco
  • Boisson au cola (avec du sucre, nécessaire à la caramélisation, donc pas d’édulcoré)
  • Bière (facultatif)
  • Paprika
  • Sel, poivre
  • Papier aluminium

Déroulement de la recette :

Nettoyez le filet mignon et couper le en gros morceaux. Faites-les revenir dans de l’huile d’olive avec les oignons et l’ail hachés. Salez, poivrez.

Ajoutez la boisson au cola, recouvrir la viande. Laissez caraméliser, cela prend environ 30 minutes.

Pulled pork - cuisson

 

Une fois que la viande a pris la couleur du cola, et que la sauce à l’aspect d’un caramel, ôtez du feu.

 

Pulled Pork - Cuisson

 

Préchauffez le four à 180°C.

Dans un plat, disposez la viande caramélisée et couvrez d’un demi verre de bière ou de cola. Ajoutez une cuillère à soupe de moutarde, une de sauce barbecue et une de ketchup. Coupez le piment et ajoutez-en selon votre goût, idem pour la harissa. Mélangez à une cuillère à café de paprika et une cuillère à soupe de vinaigre de cidre. Cette préparation doit couvrir la viande.

Enveloppez le plat dans du papier aluminium et enfournez à 160°C pour au moins deux heures, vérifiez régulièrement l’état de la cuisson et le goût pour rectifier à votre convenance (toutes les 30 minutes).

Au bout des deux heures, si la viande s’effiloche bien et que la préparation a considérablement réduite vous pouvez vous arrêter là. Sinon répéter la cuisson au four une à deux fois.

 

img_3487

 

Lorsque la viande est prête vous pouvez préparer les burgers…

 

Pulled Pork - burger

 

Profitez du four chaud pour enfourner les pains tranchés dans la longueur et couvert de cheddar en tranches fines.

Une fois le fromage fondu, sortez les pains et garnissez-les de viande, de concombre, champignons et cornichons en lamelles.

 

Burger Pulled Pork

 

Accord met & vins : un Bourgogne rouge léger ou un Minervois rouge épicé, parfaits pour s’allier au côté sucré/salé de la viande ! Un verre de cola ou une bière brune conviennent également 😉

Bon appétit !

Le Beaujolais Nouveau est arrivé!

Événement mondial particulièrement apprécié en Asie, ce jeune vin s’exporte facilement. On en trouve des rouges, des blancs et des rosés. Et, tradition oblige, je suis allée, ce troisième jeudi de novembre, en acheter une bouteille.

Et plus précisément le Beaujolais Nouveau Nature 2016 de Collin-Bourisset. Un vin rouge à 5,00€ que vous pourrez trouver à Intermarché.

Œil: Très belle couleur violette qui fait envie, jambes fines et nombreuses, brillant et limpide. C’est un vin que l’on a envie de boire de par son esthétisme (j’adore le violet, ça aide). La couleur claire nous informe que les vignes ne sont pas au sud de la France, mais plus au nord. La densité dans le verre, assez faible, traduit un vin léger en alcool, en effet il titre à 12% vol.

Nez: Fruits rouges, mandarine, mure et poire sont les notes prédominantes, en second nez on distingue la fraise et des notes toastées comme celle de la biscotte.

Bouche: Vin croquant, léger, très fruité, grossièrement un « vin de soif » qui se boit facilement grâce a sa fraîcheur et ses faibles tanins.

Accords mets et vins: L’acidité très prononcée du vin se mariera parfaitement avec les desserts fruités tel qu’une tarte aux fraises. La douceur et le côté croquant font de lui l’allier parfait pour un apéritif autour de charcuteries.

15218460_10211189562836083_213358910_n

Tartiflette & sa crème de reblochon

Avec le froid qui pointe son nez, c’est le temps parfait pour une tartiflette!

Pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 8 grosses pommes de terre
  • 200 g de lardons
  • ½ Reblochon
  • Crème fraîche
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • Sel, Poivre

 

Déroulement de la recette :
Préchauffez le four à 180°C.
Faire cuire les pommes de terre dans de l’eau salée.
Laissez refroidir, épluchez les pommes de terre et les couper en rondelles.
Cuire les lardons et les oignons en dés, sans ajout de matière grasse (la graisse des lardons suffit).
Frottez la gousse d’ail au fond du plat et dressez en alternant couche de pommes de terre et de lardons. Salez, poivrez !
Coupez dans la largeur le reblochon et le placer au sommet du plat, tout en prenant soin de garder un morceau pour la crème de reblochon.
Enfournez pour 30 bonnes minutes.
Pendant ce temps, couper le morceau de reblochon en petits morceaux et le faire fondre dans 4 cuillères à soupe de crème fraîche.
Et dressez la crème de reblochon en déposant une part de tartiflette dessus.

 

tartiflette-littlespoons

Le vin du mois d’Octobre: Un vin blanc !

Après quelques mois à parler de vin rouge, il était temps de vous proposer autre chose. Et j’ai eu l’occasion de goûter à un Grand Vin de Bourgogne, plus exactement « Domaine de La Chêneraie – La Ronceraie Montagny 1er cru 2012« .
Ce Bourgogne blanc est un pur Chardonnay d’Appellation Montagny Premier Cru Protégée, à 13% vol. très agréable et à privilégier pour une occasion particulière mais à l’apéro pour le plus grand plaisir de vos papilles cela sera aussi très bien!

A l’œil: La robe est d’un jaune d’or aux reflets légèrement argentés. Il est brillant et limpide.

Au nez: On perçoit d’abord des notes de noix, de pain aux céréales grillé, beaucoup de notes toastées, de figues aussi, et d’agrumes.

En bouche: Des agrumes, de la poire, du miel, et du beurre… Ces notes s’allient parfaitement avec ce vin gras et rond.

Accords mets & vins: Foie gras & figues, des fruits de mer, du poisson !

Prix: Environ 20 euros la bouteille

Bonne dégustation !

 domaine-de-la-cheneraie-la-ronceraie-2012

Crumble de légumes

Avant de commencer les raclettes, fondues et autres plats bien gras, comme on les aime l’hiver (bon d’accord, on est sûrement déjà nombreux à avoir mangé notre première raclette), je vous propose une recette facile et rapide: un crumble salé, aux légumes.

Pour 4 personnes:

  • 2 courgettes
  • 2 aubergines
  • 3 tomates
  • 1 poivron (de la couleur de votre choix)
  • 1 ognon (coucou la nouvelle orthographe!)
  • 200g de farine (100g de farine + 100g de chapelure, cela fonctionne bien aussi)
  • 200g de beurre
  • de l’huile d’olive
  • du thym citron
  • sel, poivre

 

Déroulement de la recette: 

Epluchez les légumes et l’ognon et coupez le tout en dés. Et mettez les dans un plat. Versez un filet d’huile d’olive et un petit verre d’eau (environ 100 ml).

Mélanger la farine au beurre pommade, vous pouvez assaisonner le crumble avec des épices comme le paprika.

Disposez le crumble sur les légumes. Salez, poivrez.

Déposez le thym citron sur votre plat afin qu’il parfume délicatement votre plat.

Bonne appétit !

 

crumble-de-legumes